Skip to content

2 Frogs au Saguenay

17 novembre 2010

Dany Papineau, le réalisateur du film

La première saguenéenne de 2 Frogs dans l’Ouest vient d’avoir lieu à la salle François-Brassard de Jonquière. Et le réalisateur et acteur du film, Dany Papineau a même traversé le Parc pour l’occasion!

Audace. C’est le mot qui nous vient en tête après vu le film. Parce que, oui, le film s’adresse à un public relativement jeune. Et même si c’est la Selina de Ramdam (Mirianne Brûlé)qui tient le rôle principal, on aurait tord de penser qu’il s’agit d’un À vos marques, party! 3. Oubliez vos idées préconçues sur les films d’ados québécois, ça n’a absolument rien à voir. De toute façon, le jeu de Mirianne va vous convaincre.

En fait, le film parle aux jeunes adultes avec un angle jamais exploré à ce jour. C’est un peu trash, certes. Mais c’est aussi hyper-réaliste, sans verser dans le mélodrame mièvreux. Le film n’a pas été fait par un réalisateur moralisateur et ça paraît. Dany Papineau l’a vécu, cette quête de soi qui l’a mené jusque dans l’Ouest. Et le résultat est collé sur la réalité, peu reluisante c’est certain, de ses gens qui partent sans trop savoir ce qu’ils cherchent.

Et le jeu des acteurs est touchant, les dialogues réalistes. Mention spéciale au jeu d’acteur admirable de Germain Houde, impeccable comme d’habitude. Rajoutez à ça une direction-photo exemplaire signée Christian Bégin.

Pourtant, le film n’est présenté qu’au cinéma Le Clap de Québec. Pire encore: Le Culture Club était le seul média à s’être déplacé pour l’évènement de ce soir. Une grande déception pour le réalisateur Dany Papineau qui, envers et contre tous, continue de croire en son film. Le premier d’une carrière qui promet d’être longue, et couronnée de succès.

Dany Papineau a répondu aux questions des cinéphiles et des étudiants d’ATM après le film

Me voici en compagnie de Dany Papineau (à ma droite) et de mes amis qui ont offert leur temps pour que l'évènement soit une réussite. .

3 commentaires leave one →
  1. Sandrine Carpentier permalink
    17 novembre 2010 11:50

    Pourquoi dis-tu que le Culture Club était le seul média présent?
    ATM y était non?

    • 18 novembre 2010 7:17

      Le truc, c’est que même si vous êtiez là, personne d’autre que notre prof de télé verra votre reportage… Pour être « un média », il faut être diffusé et que les gens puissent regarder ce que l’on fait… Et c’est dommage, parce que les stations de télé locales auraient gagné à diffuser vos topos!

  2. Marc permalink
    19 novembre 2010 11:07

    Merci pour l’information je vais aller le voir au Clap!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :