Skip to content

Un bon petit film, tout simplement

18 octobre 2010

(Photo: Warner Bros Pictures)

Oubliez vos idées préconçues sur les films qui mettent en vedette Katherine Heigl. Parce que derrière une énième comédie romantique en carrière se cache un film relativement drôle et surprenant. À mille lieues des navets comme 27 robes, ou La vérité tout crue.

Depuis qu’elle est sortie de l’anonymat en jouant la Izzie de Grey’s Anatomy, Katherine Heigl collectionne les rôles de femmes indépendantes, célibataires et en manque d’affection. Une fois de plus, son nouveau rôle n’a rien de bien original. Mais le film, lui, mérite votre attention. À moins d’être allergique aux comédies romantiques , il va sans dire.

Certes, on ne peut quand même pas comparer La vie, tout simplement à un petit bijou comme 500 Days (Of Summer) parce que son scénario est somme toute hyper-prévisible. Mais on sent quand même que l’équipe du film fait des efforts pour ne pas mettre en scène certains clichés qu’on a vus des millions de fois. À preuve: cette scène de chicane conjugale où les deux protagonistes sont maquillés en chats. C’est drôle, c’est efficace. Et on oublie un peu les dialogues mièvreux. Faudrait pas changer la formule gagnante d’un aspirant blockbuster, quand même.

Rajoutez à tout ça un Josh Duhamel que les filles (et les gars) trouveront unanimement sexy. Et il incarne un personnage qui ne représente pas pour autant le prince charmant traditionnel ou le vampire parfait (lire: un Edward Cullen insipide). À preuve, il découche, fait des brownies au pot, il chante Creep de Radiohead en berçant un bébé et fait référence à Slumdog Millionnaire en changeant des couches. On a mis des efforts pour le rendre crédible. Et, la plupart du temps, on y croit.

Somme toute, c’est un film correct auquel on a affaire ici. Un feel-good movie typiquement américain, mais aux tournures de situations qui sortent de l’ordinaire, aux dialogues qui provoquent les éclats de rires et à la direction artistique relativement audacieuse pour ce genre de film. Une belle surprise, finalement. À condition de s’attendre à rien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :