Skip to content

Et c’est reparti!

6 juillet 2010

En compagnie de quelques membres de la formation CEA (Photo: 7 sur 7 Belgique)

Un an a passé depuis le jour où le webmestre et agent des communications du Festival d’été est venu me recruter pour devenir la blogueuse officielle de l’événement.

À ce moment là, le Culture Club en était à ses premiers balbutiements. Et moi, je commençais tout juste ma carrière de journaliste. Se faire offrir de rencontrer les artistes et de vivre le Festival de l’intérieur, voilà le genre de truc qu’une jeune blogueuse ambitieuse ne peut pas refuser.

Sans hésiter, j’ai sauté sur l’occasion. Et pas besoin de vous dire qu’après avoir rencontré Pierre Lapointe, K-OS, CEA et les autres, on ne regrette pas d’avoir décidé de s’embarquer dans une telle aventure!

Avec Stéphanie Lapointe pendant la répétition du show d'ouverture avec les Lost Fingers (Photo: Renault Philippe)

Mastiyahu est une personne extrêmement apaisante et zen. C'en est presque déroutant. (Photo: Renault Philippe)

Asa, l'une des artistes les plus intègres qu'il m'a été donné de rencontrer dans ma vie (Photo: Renault Philippe)

Deux sessions au Cégep de Jonquière, une fugue en France et près de 100 000 visites plus tard, c’est avec grand plaisir que je retourne à la barre du blogue du Festival. Et cette fois-ci, je vais partager mon bonheur avec 6 autres blogueurs tous différents, et talentueux. De quoi prouver à n’importe qui que la blogosphère de Québec existe. Et que, mieux encore, elle est bien vivante. Diversifiée aussi.

Et malgré un emploi du temps ultra-chargé, je compte bien vous faire découvrir ses artistes qui insuffleront un vent de jeunesse à la Vieille Capitale  qui porte malheureusement un peu trop bien son nom en temps normal.

Entre deux quart de travail comme hôtesse chez Rabelais dans le Petit Champlain, je compte bien assister au plus grand nombre de spectacle que ce que mes réserves d’énergie me permettront. Et bien sûr, je m’engage à vous faire vivre l’événement de l’intérieur!

Ma rencontre avec Caracol dans la loge du Pigeonnier (Photo: Renault Philippe)

 

Bruno Pelletier n'en revenait pas quand je lui ai dit mon âge. 18 ans (Photo: Steve Deschênes)

Le roi auto-proclamé du Dancehall a tenu à prendre une photo avec tous les journalistes qui s'étaient présentés à sa conférence de presse (Photo: Renault Philippe)

One Comment leave one →
  1. 6 juillet 2010 4:13

    Chouette ! C’est à nouveau une grande opportunitée qui s’offre à toi !

    C’est fou comme en peu de temps l’avenir et la carrière peuvent changer !

    Je ne connais pas encore bien la culture Québécoise, mais grâce à tes futurs reportage j’y verrai plus clair 🙂

    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :