Skip to content

Horrible clip de Jonathan Roy

12 mai 2010

Jonathan "Gloss" Roy sur le plateau de Tout le monde en parle (Photo: Radio-Canada)

Tout le monde connaît Jonathan Roy. À moins, bien sûr de ne jamais avoir mis les pieds au Colisée de Québec ou de ne pas avoir ouvert le Journal de Québec dans les 3 dernières années. Mais encore là, vous avez certainement déjà vu son père, le grand et fougueux (!) Patrick Roy.

Rares sont les goalers qui se recyclent en chanteurs de charme. Et c’est d’autant plus drôle quand ils sont de parfaits idiots qui s’amusent à taper sur la gueule des autres joueurs pour aucune raison valable. Mais bon, ne revenons pas là-dessus.

Parce que oui, Jonathan est tanné d’en entendre parler. On le comprend, d’ailleurs. Surtout qu’il est maintenant chanteur (au succès discutable) et qu’il vient de lancer un premier clip en deux albums. Ce n’était pas trop tôt. Mais à en juger par le résultat, on comprend pourquoi il n’y en a pas eu d’autres avant.

Voyons, papa!  Tu n’as pas assez d’argent pour payer un cinéaste qui a de l’allure à ton fils? Pourtant, je connais plein d’étudiants prometteurs (Charles Bélisle, Thierry Sirois…) qui l’auraient fait gratuitement et avec grand talent. Et eux, ils savent manier une caméra sans l’effet Parkinson. Et connaissent l’existence du trépied et savent comment ôter le bruit du vent au montage.

Mais aussi surprenant que ça puisse paraître, Jonathan Roy  a un noyau de fans assez dur. C’est ce qu’on devine en lisant les commentaires de ses fans sur Youtube. C’est presque fascinant de voir à quel point certaines personnes  n’ont aucune idée de ce qui fait qu’un clip est de qualité ou non. Pourvu que le gars ait des muscles. Et dans le cas qui nous concerne, le coup de soleil vient en bonus.

La vidéo commence avec notre beau (aie-je réellement écrit ça?) Jonathan Roy qui plonge son Casio et sa guitare à la main pour échapper à un feu qui ressemble plus à un nuage de fumée de cigare à l’orange. Sauf qu’une fois rendu sur la plage, le dit clavier l’attend déjà sur le sable. Une erreur assez facile à éviter. D’autant plus que la vidéo en entier est d’un mauvais goût indiscutable. Même un enfant de 5 ans ne rirait pas devant d’aussi bonnes blagues. En fait, c’est quand même drôle. Mais uniquement parce que c’est ridicule.

Autre erreur. Le caméraman (qui n’a visiblement jamais étudié en ATM, ni même dans aucune école de production télé ) filme les lunettes aviateurs à lentille miroir de notre apprenti-chanteur. Résultat: on voit le caméraman qui filme dans ses lunettes. Comme effet de style, c’est assez moche. Et, la cerise sur le sundae, Jonathan Roy nous donne un aperçu de son anatomie. Courir les fesses à l’air n’aura jamais été aussi sexy… NOT.

8 commentaires leave one →
  1. 12 mai 2010 3:39

    Bonjour Catherine,

    Je t’ai laissé un mot dans ta boîte de courriels du collège. Je t’invite à en prendre connaissance. Merci!

  2. 12 mai 2010 4:35

    Merci mon dieu ! Je ne suis pas la seule !!!

    J’ai écris il y a quelques temps sur twitter, mon opinion sur le clip.
    Genre: viens de voir le clip everyday de jonathan roy est c’est à chier #jonathanroyenmusiqueçafaitdur!

    Pis depuis ce temps-là il me follow hahaha

    mon anecdote est fini🙂

    • 12 mai 2010 4:46

      Et il te follow depuis ce temps-là! Wow, on peut pas dire qu’il ne prend pas la critique constructive en tout cas.😉

      • 12 mai 2010 4:55

        Je te dis, je capotais (pas dans le sens fan du terme)!
        Il suit de près ses anti-fan en tout cas !😉

  3. Gilles permalink
    12 mai 2010 5:37

    Un peu dur mais je pense que tu as vraiment visionné le même clip que moi…

    Parfaitement d’accord!!!

  4. 13 mai 2010 9:50

    je me suis bien fendue la gueule en lisant ton post. je hais jonathan roy et tout ce quMil représente alors son clip je ne le regarderai pas..mais le non professionalisme ça lui ressemble tellement je suis meme pas surprise hahahah

  5. MHP permalink
    14 mai 2010 1:45

    Et que dire de la guitare mouillée qui joue encore. Et le piano, il sort d’où? Est-il tombé d’un cocotier ou… Raccord, raccord, sibolle.

  6. Claudia Timmons permalink
    16 mai 2010 1:26

    C’est quoi ce remake poche du film « Seul au monde »!?!? Et que dire de la finale avec les fesses à l’air? Trouvez le lien. Tant qu’à se montrer le derrière, il aurait pu assumer complètement son geste et ne pas mettre de « blur » dessus.😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :