Skip to content

Saine et touchante Aurélie Laflamme

15 avril 2010
Les acteurs du film (Photo: MSN Divertissement)

La toute première représentation publique du film Le journal d’Aurélie Laflamme vient d’avoir lieu à Chicoutimi. Une projection à laquelle j’ai eu le plaisir d’assister.


Pas besoin de vous dire que l’ambiance était survoltée au cinéma Odyssée. « J’ai vraiment, vraiment, vraiment, beaucoup, beaucoup hâte de voir le film », me confiait une petite fille assise près de moi. Et à entendre le public crier à l’arrivée des comédiens, du réalisateur et d’India, elle n’était clairement pas la seule. Même si l’âge moyen du public devait être de 13 ans, je ne regrette pas une seule seconde d’y être allée. Le journal d’Aurélie Laflamme, c’est un film qui porte un regard intelligent sur l’adolescence. C’est le film d’ados dont les jeunes filles avaient besoin pour bien grandir et pour s’accepter. Rien de moins.

India Desjardins au Salon du livre de Québec (Photo: Cécile Gladel)

J’ai ris, j’ai retenu mes larmes et je me suis reconnue à travers cette Aurélie imparfaite mais Ô combien normale. C’est justement ce qui fait la grande force du film, le fait que tous les personnages sont d’une grande authenticité. Même chose pour les thèmes abordés, des petits problèmes. auxquels pas mal tout le monde peut s’identifier. Les relations mère-fille tendues, le premier amour, l’amitié. Tout y est.

C'est Édith Cochrane qui incarne la mère d'Aurélie Laflamme (Photo: SRC)

Faut dire que le jeu impeccable d’Édith Cochrane y est pour quelque chose. Les émotions et la complicité entre elle et sa fille (Marianne Verville) sont vraiment crédibles. Avec un sujet comme la mort du père d’Aurélie, le film aurait pu sombrer dans un mélodramatisme facile. Mais le talent des deux actrices ajoute une bonne dose de profondeur à l’histoire. Reste seulement à espérer une chose: que les critiques de Montréal n’écorchent pas trop le film. Parce qu’on le sait, les films d’ados ne scorent pas souvent à la critique. Mais bon, on est loin d’un À vos marques! Party III. Tenez-vous le pour dit. Le journal d’Aurélie Laflamme, c’est un film à voir. Que vous soyiez une fille de 15 ans, ou non.

* * * * * * *

Je vous invite à écouter notre discussion avec India Desjardins, l’auteure des livres d’Aurélie Laflamme. Question de constater, comme mes collègues et moi, qu’elle est sans doute la personnalité québécoise la plus gentille qui soit Ah! Et vous pouvez aussi écouter mon  entretien avec Christian Laurenceavec le réalisateur du film, Christian Laurence.


En attendant les photos de l’événement, surveillez le compte-rendu de Bryan Audet et Maude Vaillancourt sur les ondes de Class Radio demain à 10h30.

One Comment leave one →
  1. 15 avril 2010 3:29

    Super critique merci!! Je vais voir le film demain.. Je suis certaine que tout comme toi, je serai conquise!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :