Skip to content

El Vogue LatinoAmérica

9 janvier 2010

C’est dans une épicerie locale de Colón au Panama que j’ai découvert le Vogue latino-américain. Et très sincèrement, je me demande à qui ça s’adresse.

Au premier coup d’oeil, la page couverture pourrait être celle de n’importe quelle magazine nord-américain ou européen. En tout cas, si on en juge à la photo d’un modèle blonde platine au teint plus blanc que blanc. Rien à voir avec les femmes à la peau noire qui font la file derrière moi, dans cette épicerie qui pue le poisson et le poulet cramoisi.

Mais qui achète donc cette revue à Colón? Qui se soucis de la mode haute couture là-bas quand ils ont à peine de quoi de payer l’épicerie? D’autant plus qu’il ne semble pas avoir de magasins de vêtements de bonne qualité dans la ville…

D’ailleurs, le Vogue latino-américain ne fait presque jamais mention de boutiques qui ont pignon sur rue dans un ou l’autre des pays où est distribué la revue. En fait, c’est plutôt les bonnes adresses à New York ou Paris qui sont partagées par le Vogue. Et on retrouve beaucoup de photos de Anna Wintour, allez savoir pourquoi!
Reste que les entrevues et les dossiers présents dans cette édition de janvier sont en grande majorité très intéressants. Tellement, que je trouve ça dommage de réaliser que mon espagnol n’est pas trop à point!
Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :